Probebohrung Wand©
Etat de la construction - Analyse

Des analyses professionnelles de l'état du bâtiment constituent la base de tout assainissement durable et rentable

Evaluation initiale

Pour élaborer un concept d'assainissement adapté, la cause et l'ampleur des dégradations doivent être connues, faire l'objet de mesures techniques et être documentées. L'accent est mis principalement sur les sels nuisibles et l'humidité des matériaux de construction ainsi que sur les contraintes physiques. En fonction des conditions propres au bâtiment, il est possible de prévoir un assainissement adapté, qu'il s'agisse du sous-sol d'une maison individuelle ou même d'une cave voûtée historique.

Prélèvement d'échantillon

Des résultats d'analyses significatifs imposent des prélèvements d'échantillons ciblés - des différents types de désordres, matériaux et éléments de construction. Pour cerner l'inhomogénéité d'une section de maçonnerie, les prélèvements doivent avoir une taille suffisante. Ils sont effectués sur des axes de mesure à différentes hauteurs (profil de hauteur) et de différentes profondeurs (profil de profondeur), et permettent d'obtenir les informations relatives à la répartition de l'humidité et des sels nuisibles dans la maçonnerie; les causes des dommages peuvent être identifiées.

Recherche des causes

Les deux méthodes n'indiquent pas encore la (les) cause(s) de l'humidité ou du degré d'humidité.

Pour cela, d'autres mesures et d'autres quantités de référence sont nécessaires:

Cette valeur caractéristique est essentielle. Il s'agit de la quantité d'eau maximale qu'un échantillon de matériau de construction sec peut - à base de la teneur de ses pores / de la géométrie de ceux-ci pendant un entreposage dans l'eau - absorber par voie capillaire.

Pour la déterminer, l'espace des pores est rempli d'eau - sous pression.

Le degré d'humidification ne permet pas de déterminer sa cause avec certitude. Il n'est pas clairement décelable si l'humidité a migré par voie capillaire depuis la phase fluide du produit, ou si elle a été absorbée - au moins en partie - par hygroscopie depuis l'air ambiant. Une correspondance est possible uniquement en procédant par exclusion: Dans une ou plusieurs zones, l'absorption d'humidité hygroscopique est mesurée, dans la mesure ou les échantillons de matériau de construction secs sont exposés - à température constante dans une chambre climatisée - à une certaine humidité relative de l'air. La prise de poids observée permet de déterminer l'absorption d'humidité hygroscopique.

Dans certains cas, la formation de condensation en surface de la maçonnerie peut également être prise en compte comme autre cause d'humidification. Son influence peut être estimée par un relevé des conditions climatiques ambiantes (humidité relative de l'air et température de l'air) ainsi que des températures de surface. Pour être précis, les données climatiques doivent toutefois être répertoriées sur une longue durée.