Peinture silicate

Réhabilitation de façade avec une peinture minérale

La peinture silicate minérale ou silicate classique côtoie le mythe du design de haute qualité et de la résistance, ce, en raison du liant minéral silicate ainsi que des nombreuses applications sur des monuments architecturaux d'exception, en particulier au début de l'ère moderne.

Vers la fin du XIXe siècle, les peintures à liant silicate - nouveau chapitre de la chimie et de la technologie des peintures - ont fourni les moyens qualitatifs et quantitatifs adéquats pour la conception de façades artistiques durables et résistantes aux intempéries.

Le silicate est en principe du silicate de sodium dissout dans l'eau. Distinction doit être faite entre silicate de potassium et silicate de sodium. Pour la fabrication de peintures, seul le silicate de potassium est adapté. Une peinture silicate sèche par évaporation de l'eau et absorption de dioxyde de carbone de l'air. Au cours de ce processus, le silicate est "silicifié" et lie les pigments au support.

Pour éviter la formation de surfaces "surrésistantes", seuls les supports enduits résistants doivent être revêtus d'une peinture au silicate. Les peintures silicate sont parmi les plus perméables à la diffusion. Pour une utilisation sur les façades, elles sont le plus souvent traitées hydrophobes. Toutefois, l'utilisation à titre de revêtement des compartiments de constructions à colombages représente une exception. En tant que revêtement de système d'isolation intérieure moderne, c'est-à-dire de système devant montrer une capillarité active, les peintures au silicate - parallèlement aux peintures à la chaux - sont un choix judicieux.

Peintures silicate

2 produits trouvés
 

Vue :

N° d’article 0624

Primaire minéral, à effet hydrophobe et consolidant

N° d’article 0630

Peinture minérale à grain fin