©

Bâtiment neuf

Les façades - aussi variées et uniques que des visages

Le voile de calcaire est devenu de plus en plus courant ces dernières années dans les façades en briques de construction récente. Il est dû à une infiltration excessive d'humidité dans la maçonnerie pendant la phase de construction, réalisée à une saison défavorable - pendant laquelle la maçonnerie ne peut pas sécher rapidement après le jointoiement, ce qui a perturbé la prise de la partie chaux du mortier.

La proportion des joints d'une façade en brique peut atteindre jusqu'à 20 %. La forme et la teinte du joint ont donc une influence décisive sur l'apparence. En outre, les joints d'un bâtiment ont une fonction technique.

Une imprégnation hydrophobe sur la façade réduit considérablement l'absorption d'eau capillaire générée par les précipitations et les éclaboussures. Le traitement hydrophobe est donc une mesure judicieuse destinée à prévenir les dommages ou une mesure complémentaire.

Bâtiment neuf

9 produits trouvés
 

Vue :

N° d’article 071101

Imprégnation hydrophobe sous forme de crème à base de silane

N° d’article 060201

Imprégnation incolore, solvantée, base silane / siloxane, à effet hydrophobe

N° d’article 060405

Imprégnation hydrophobe incolore à base de silanes/siloxanes spécialement conçue pour les matériaux de construction et les raccords sensibles aux solvants

N° d’article 103525

Mortier de jointoiement à base de ciment à la chaux pour des constructions nouvelles

N° d’article 102325

Mortier de joint ciment / chaux / trass

N° d’article 060705

Imprégnation incolore, hydrophobe, à base de solvant et de silane/siloxane

N° d’article 22380020

Dispersion organique bicomposant pour le revêtement décoratif des façades avec la couleur et la structure de pierre naturelle

N° d’article 22391320

Mortier de chaulage à base de chaux naturelle et adjuvants minéraux

N° d’article 22391520

Mortier de chaulage à base de chaux naturelle hydraulique et adjuvants minéraux