Architekten©
Planification & dimensions

L'isolation intérieure est une alternative / un complément de l'isolation extérieure ou de l'isolation centrale (mur creux).

L'isolation intérieure est une alternative / un complément de l'isolation extérieure ou de l'isolation centrale (mur creux). Alors que dans ces systèmes, la maçonnerie porteuse est située du côté chaud de l'isolant - donc en général non critique du point de vue physique du bâtiment - pour l'isolation intérieure, il convient de toujours tenir compte de l'éventualité, voire du risque de formation de condensation.

Le comportement hygrothermique de la structure existante étant profondément modifié par l'isolation intérieure, celle-ci ne doit pas être installée sans une planification professionnelle préalable. Les fabricants sérieux de systèmes d'isolation thermique intérieure mettent à disposition toutes informations nécessaires - valeurs caractéristiques et fonctions des matériaux - pour une planification et une éventuelle simulation.

iQ-LATOR 2.0 est un programme innovant pour le calcul hygrothermique, l'optimisation et la vérification des constructions de murs extérieurs multicouches, en particulier pour les matériaux à capillarité active. Il permet le calcul stationnaire de constructions multicouches unidimensionnelles (murs, toitures, etc.) selon la norme all. DIN 4108-3. Contrairement à la méthode de Glaser, l'algorithme de calcul intégré au programme iQ-Lator tient compte du transport d'eau liquide.

En installant une isolation iQ-Therm, la chaleur de chauffage reste presque entièrement à l'intérieur de l'espace d'habitation fermé et ne s'échappe que dans une faible mesure par les murs, permettant ainsi une économie considérable en frais de chauffage. En combinant différentes propriétés physiques du bâtiment, l'utilisation du système iQ-Therm exclut d'emblée les problèmes techniques générés par l'humidité et la chaleur.