©
Technologies de séchage

De la technique de séchage classique aux systèmes de durcissement par rayon

La gamme des procédés s'étend du séchage classique (physique / chimique) aux systèmes de durcissement par rayonnement. Le séchage adapté dépend du procédé de vernissage appliqué. Remmers propose des technologies de vernissage très performantes pour l'ensemble des applications.

Séchage MOS

Pour le séchage MOS, un rayonnement d'une longueur d'onde d'énergie de 2,54 GHZ est apporté dans le revêtement, qui active tout spécialement, de façon sélective, les molécules d'eau. Ces dernières "quittent" alors le film de produit et sont ensuite transportées à l'aide d'un séchoir à tuyères.

Séchage UV

Pour ce système de séchage à la lumière ultraviolette sont nécessaires des produits spéciaux, durcissant aux rayons UV, avec photoinitiateurs - après séchage physique des produits aqueux avec un des équipements techniques décrits ci-dessus, la surface est exposée à des rayons UV qui génèrent une réaction chimique - le processus de réticulation. Les lampes classiques utilisées pour le durcissement sont les lampes au gallium et au mercure.

Séchage LEC/LED

L'utilisation de diodes Low-Energy-Curing / Light-Emitting (diode électroluminescente à faible consommation d'énergie) entraîne un durcissement UV avec une consommation d'énergie réduite. Les produits UV durcissent à une puissance de lampe plus faible et les coûts énergétiques peuvent être considérablement réduits.

Séchage ESH (durcissement à faisceau d'électrons)

Le séchage ESH est une forme spéciale de séchage (électrostatique) et de durcissement par rayonnement.

Tunnel de séchage

Le séchage forcé par convection d'air convient par exemple aux chariot à claies avec échange d'air continu et courbe de température croissante, avec environ 25°C - 30°C au début, 40°C - 45°C ensuite et un refroidissement à 25°C - 20°C. Les cadences / durées de séjour des bois profilés revêtus dans le tunnel de séchage dépendent en particulier de l'épaisseur de couche humide appliquée.

Séchage infrarouge

La surface fraîchement revêtue est exposée à des infrarouges d'ondes moyennes, les rayons étant absorbés par l'eau du matériau de revêtement, qui les transforme en chaleur et donc s'évapore. Associer rayons infrarouge et séchage par circulation d'air - afin d'assurer un séchage à cœur efficace du produit de revêtement utilisé - est judicieux.

Séchage OIR

Pour ce processus de séchage sont utilisés des projecteurs infrarouges dont le spectre d'émission est tout spécialement coordonné à la courbe d'absorption des composants volatils à éliminer du produit (apport de chaleur ciblé au cœur de la couche de vernis / laque). Cette technique présente un avantage déterminant: le séchage intervient de l'intérieur vers l'extérieur, il est rapide, régulier et non agressif. Après l'exposition aux rayons, les composants volatils du vernis / laque sont évacués par un séchoir à tuyères.