©

Coupure capillaire

Remmers offre une fiabilité maximale, même en présence d'une contrainte de pression extrême

Avec l'introduction de la nouvelle classe d'exposition à l'eau W4-E, des exigences claires sont définies pour les produits destinés à l'étanchéité dans et sous les murs au contact de la terre. Par exemple, il est impératif que le type d'étanchéité choisi neutralise sans dommage les charges appliquées verticalement et présente une résistance au cisaillement suffisante contre les charges appliquées horizontalement. Les deux exigences peuvent être satisfaites conformément à la norme DIN 18533 avec un badigeon d'étanchéité minéral assurant un pontage des fissures.

©

Eau capillaire dans et sous les murs (W4-E)

Tel que déjà stipulé dans l'Eurocode 6 (EN 1996) depuis 2012, une coupure capillaire doit maintenant également pouvoir neutraliser sans dommage les charges verticales et horizontales selon DIN 18533. En termes de liaison résistante au cisaillement - générée entre la dalle de sol et la maçonnerie montante - les badigeons d'étanchéité minéraux assurant un pontage des fissures parfait.

Pour répondre aux exigences de la norme, et également assurer un haut niveau de sécurité, Remmers recommande le produit MB 2K. Le produit hybride présente non seulement une contrainte d'adhérence exceptionnelle aux matériaux de construction minéraux, mais grâce à la technologie unique de la charge de granulat de caoutchouc, il est également trois fois plus résistant à la pression que la norme ne l'exige.

Justificatif:

  • Certificat d'essai général selon la fiche all. PG-MDS (relative aux badigeons d'étanchéité minéraux)
  • Contrôle de la déformabilité sous contrainte normalisée triplée (selon EN 15814)

Coupure capillaire sur dalle de sol

Tel que déjà stipulé dans l'Eurocode 6 (EN 1996) depuis 2012, une coupure capillaire doit maintenant également pouvoir neutraliser sans dommage les charges verticales et horizontales selon DIN 18533. En termes de liaison résistante au cisaillement - générée entre la dalle de sol et la maçonnerie montante - les badigeons d'étanchéité minéraux assurant un pontage des fissures parfait. L'association du Primaire spécial Kiesol MB et de l'Etanchéité minérale MB 2K satisfait pleinement à cette exigence et offre également une protection optimale contre les remontées d'humidité capillaire.

1 Travaux préliminaires

Elimination des éléments réduisant l'adhérence avec une brosse en acier ou à la ponceuse.

2 Primaire

Appliquer Kiesol MB régulièrement. Humidifier au préalable les supports très absorbants avec de l'eau.

3 Première couche d'étanchéité

Appliquer la première couche d'Etanchéité MB 2K uniformément. Appliquer l'étanchéité à l'intérieur en débordant d'environ 50 mm.

4 Deuxième couche d'étanchéité

Appliquer la deuxième couche d'Etanchéité MB 2K dès que la première application ne peut plus être endommagée.

5 Maçonnerie

Maçonner le mur après séchage suffisant de l'étanchéité.

©

1 Travaux préliminaires

Pendant le maçonnage des pierres, obturer les ouvertures avec le mortier adapté. Chanfreiner les bordures de la maçonnerie.

2 Primaire

Appliquer Kiesol MB régulièrement. Humidifier au préalable les supports très absorbants avec de l'eau.

3 Première couche d'étanchéité

Appliquer l'Etanchéité MB 2K régulièrement. Etancher la première rangée de parpaings sur toute sa surface et appliquer l'étanchéité des deux côtés sur 100 mm au minimum de la dalle.

4 Deuxième couche d'étanchéité

Appliquer l'Etanchéité MB 2K dès que la première application ne peut plus être endommagée (surface des parpaings uniquement).

5 Deuxième rangée de maçonnerie

Maçonner le mur après séchage suffisant de l'étanchéité.

©

Etanchéité transversale

3 produits trouvés
 

Vue :

N° d’article 3008

Primaire spécial

N° d’article 3014

Etanchéité multifonction pour le bâtiment Associe les propriétés des badigeons d'étanchéité minéraux, flexibles, assurant le pontage des fissures (certificat d'essai général ("abP") selon les réglementations all. PGMDS/FPD) et les revêtements bitume épais PMBC - modifiés aux polymères (rapport d'analyse selon la norme EN 15814)

N° d’article 6752

Mélange de sable quartzeux seché au feu